Vous êtes ici : A qui s’adresse la défiscalisation ? Qui peut en profiter ? > La défiscalisation immobilière > SCPI fiscales : quel rendement et réduction d'impôt attendre ?

SCPI fiscales : quel rendement et réduction d'impôt attendre ?

SCPI fiscales : quel rendement et réduction d'impôt attendre ?

Vous souhaitez investir dans l’immobilier et bénéficier d’avantages fiscaux ? Les SCPI fiscales sont la solution idéale.

Les Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) permettent d’investir dans l’immobilier sans souci de gestion et en bénéficiant d’un avantage fiscal. La partie gestion est assurée par une société agréée par l’Autorité des marchés financiers (AMF). On distingue trois catégories de SCPI fiscales : les SCPI Pinel, les SCPI de déficit foncier et les SCPI Malraux. Quel rendement et réduction d’impôt attendre de ce placement ?

Quel rendement attendre des SCPI fiscales ?

Les rendements locatifs offerts par les SCPI fiscales diffèrent selon le dispositif choisi par l’épargnant. En effet, ce dernier peut investir dans l’immobilier neuf (SCPI Pinel), l’immobilier réhabilité (SCPI de déficit foncier) ou encore dans l’immobilier réhabilité en secteur sauvegardé (SCPI Malraux). Les biens concernés par ces dispositifs ne sont pas soumis aux mêmes conditions de location.

Actuellement, le rendement perçu par les détenteurs de parts de SCPI fiscales se situe entre 1,5 et 2 %, une fois les biens mis en location. Toutes les charges liées à la location sont préalablement déduites (charges de copropriété, gestion et assurances locatives, taxe foncière…).

Des réductions d’impôt différentes selon le dispositif d’incitation fiscal choisi

Les SCPI Pinel et Malraux créent une réduction d’impôt au profit des détenteurs de parts alors que les SCPI de déficit foncier permettent de limiter voire d’effacer les revenus fonciers existants. Plus concrètement, le taux de réduction d’impôt varie de 12 à 21 % pour les SCPI Pinel, selon la durée de location. La SCPI Malraux permet à l’investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôt de 30 % du montant des travaux de rénovation pour les biens situés en secteur sauvegardé, de 22 % du montant des dépenses de l’année, limitées à 100.000 euros, pour les biens situés en zone de protection du patrimoine architectural et paysager (ZPPAUP). Enfin, l’investissement en SCPI de déficit foncier permet aux propriétaires bailleurs qui réalisent des travaux de rénovation et de restauration d’imputer les déficits fonciers générés par ces dépenses sans limite sur les revenus fonciers existants, et à hauteur de 10.700 euros par an maximum sur leur revenu global.

Les raisons d’investir dans une SCPI fiscale

Finalement, les SCPI fiscales disposent de plusieurs atouts intéressants. Effectivement, elles permettent d’investir une somme adaptée à votre situation familiale et patrimoniale contrairement à l’acquisition d’un bien immobilier qui nécessite un investissement conséquent. L’investisseur peut ainsi acquérir un nombre de parts précis pour réduire son imposition. De plus, il sera déchargé de toutes les obligations et contraintes liées à l’achat et la gestion du bien immobilier. Enfin, le souscripteur peut profiter d’une réduction d’impôt l’année de l’investissement et les suivantes pour certains dispositifs. Il se fera également rembourser les parts revalorisées à la liquidation de la SCPI par la vente des immeubles qui la constituent.

Ainsi, il peut être judicieux d’investir dans l’immobilier via une SCPI fiscal pour se constituer un patrimoine tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de défiscalisation

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : hz9FPE

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers