Investir dans l'immobilier : pour créer un patrimoine, défiscaliser, ou les deux ?

Date : 29/08/2019 - Catégorie : La défiscalisation immobilière

Cette page provient du site Fiscalement.fr
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.fiscalement.fr/dossier-55-investir-immobilier-patrimoine-defiscaliser.html

Investir dans l'immobilier : pour créer un patrimoine, défiscaliser, ou les deux ?

Réaliser des économies d’impôt, se constituer un patrimoine, faire fructifier son épargne… L’immobilier possède de nombreux atouts.

Des prix de vente en baisse et des taux de crédit au plus bas : il n’est pas trop tard pour investir dans l’immobilier. Découvrez les bonnes raisons d’investir dans la pierre, malgré les aléas du marché.

La défiscalisation : 1er objectif du placement immobilier

Une large majorité d’investisseurs se tournent vers l’immobilier pour diminuer leur imposition. En effet, de nombreux dispositifs de défiscalisation permettent d’obtenir une réduction d’impôt intéressante.

Si vous achetez dans le neuf, vous pourrez faire valoir le dispositif Pinel qui octroie une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 %, en fonction de la durée de location de 6, 9 ou 12 ans, dans la limite de 63 000 euros.

Si vous comptez acquérir un bien immobilier ancien et y faire des travaux, sachez que la loi Malraux vous donne la possibilité de déduire les dépenses au titre des travaux de rénovation engagés, dans la limite de 100 000 euros par an, sur 4 années consécutives. Les propriétaires de monuments historiques peuvent quant à eux imputer le déficit foncier réalisé sur le revenu global.

Une troisième option s’offre au contribuable : investir dans des logements meublés en résidences de services. Deux dispositifs de défiscalisation ont été créés pour encourager ces placements : le Censi-Bouvard et les statuts LMP/LMNP.

Se constituer un patrimoine grâce à l’investissement immobilier

Quelle que soit votre motivation première pour investir dans l’immobilier, il existe toujours des motivations sous-jacentes. Effectivement, ce placement permet de se constituer un patrimoine, de préparer sa retraite ou encore de protéger sa famille. Ainsi, un placement en Pinel, une fois la période d’engagement passée, peut très bien devenir un pied-à-terre pour un enfant.

L’investissement immobilier est souple et laisse la possibilité au propriétaire de gérer son bien comme il l’entend. Il peut donc le louer pour ensuite en faire sa résidence principale, le revendre pour réaliser une plus-value ou bien le conserver pour le transmettre à ses héritiers.

Les précautions indispensables pour réussir un investissement immobilier

Malgré la conjoncture favorable, il convient de rester prudent en privilégiant un logement situé à proximité des transports, des écoles et des commerces. En centre-ville, il est conseillé d’opter pour un bien de petite surface apprécié par les étudiants et les jeunes couples. Dans les banlieues résidentielles, préférez au contraire les logements de grande surface adaptés aux familles.

Lors d’un achat immobilier, vous devrez choisir d’investir dans le neuf ou dans l’ancien. D’un point de vue financier et fiscal, le neuf reste plus avantageux puisqu’il vous fait notamment profiter de frais de notaire réduits (2 à 3 % dans le neuf, contre 6 à 7 % dans l’ancien). Enfin, le choix du mode de financement est également à prendre en compte. Même si vous avez les moyens de payer comptant, il est recommandé de souscrire un prêt immobilier.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre