Vous êtes ici : A qui s’adresse la défiscalisation ? Qui peut en profiter ? > La défiscalisation financière > Comment défiscaliser sans apport ni investissement ?

Comment défiscaliser sans apport ni investissement ?

Comment défiscaliser sans apport ni investissement ?

Il existe en France un large panel de dispositifs de défiscalisation. Certains ne nécessitent pas d’apport ni d’investissement ce qui les rend d’autant plus accessibles.

La défiscalisation permet de réduire son impôt tout en investissant. Elle peut prendre la forme d’une déduction ou d’une réduction d’impôts. Plusieurs dispositifs permettent de défiscaliser. Il peut s’agir d’un investissement immobilier, de la réalisation de travaux de rénovation énergétique ou encore de travaux d’aide à la mobilité dans sa résidence principale. Comment défiscaliser sans apport ni investissement ? Explications.

Bien remplir sa déclaration de revenus pour alléger ses impôts

Pour réduire ses impôts sans apport ni investissement, la première solution consiste à remplir sa déclaration de revenus avec soin en omettant aucune dépense. En effet, il est possible de réduire son revenu imposable en déclarant ses frais réels correspondant aux frais générés par votre activité professionnelle. Cette option peut être préférable à l’abattement systématique de 10 % sur votre salaire.

Parmi les frais réels, on trouve notamment : les frais de transport pour se rendre au travail, les frais de repas, l’achat de meubles, de fournitures ou de matériel informatique nécessaires à l’exercice de votre activité. Les frais de déménagement pour raison professionnelle ainsi que les frais de double résidence peuvent aussi être pris en compte.

Les frais de garde d’enfant, un autre moyen de diminuer ses impôts

Si vous faites garder votre enfant hors du domicile, dans une crèche ou par une assistante maternelle agréée, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à 50 % des dépenses consacrées à la garde, dans la limite de 2.300 euros par enfant gardé. Ces dépenses doivent figurer dans la rubrique « Frais de garde des enfants de moins de six ans ».

Si vous faites garder votre enfant à votre domicile, vous pourrez prétendre à un crédit d’impôt au titre des sommes versées pour l’emploi à domicile.

Changer sa façon d’épargner

Une autre solution pour réduire ses impôts sans investir consiste à réorganiser la répartition de ses économies en privilégiant les livrets bancaires non imposables comme le Livret A et le Livret Développement Durable (LDD). L’épargne privée offre également de nombreux avantages. Effectivement, elle permet de préparer sa retraite tout en profitant de déductions fiscales liées aux cotisations des produits d’épargne retraite individuels ou collectifs qui varient selon le statut choisi : PERP, PERCO, Madelin… Le gain fiscal obtenu n’est jamais pris en compte pour le calcul du plafonnement des niches fiscales à 10.000 euros.

Obtenir une réduction d’impôts grâce aux dons et subventions

Enfin, les dons et subventions à des organismes à but non lucratif peuvent aussi vous faire profiter de baisses d’impôts. Les dons, versements et cotisations à des organismes ou œuvres d’intérêt général donnent droit à une réduction d’impôts correspondant à 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Ainsi, il n’est pas toujours indispensable d’avoir un apport ou de réaliser un investissement pour bénéficier des avantages de la défiscalisation.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de défiscalisation

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : v7GR9w

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers