Vous êtes ici : Pour compléter sa retraite

Défiscaliser pour compléter sa retraite : les solutions

Simulateur de défiscalisation

En fin de carrière, vos revenus sont au plus haut. Cependant, vous ne bénéficiez plus du quotient familial car vos enfants ont pris leur autonomie. Dès lors, pour éviter d’alourdir vos impôts, il devient urgent de défiscaliser.

L’Etat vous encourage à vous constituer une retraite complémentaire en diminuant vos impôts. L’avantage fiscal obtenu varie selon le dispositif de défiscalisation choisi. Zoom sur les solutions permettant de réduire ses impôts une fois à la retraite.

Le contrat Madelin

Le contrat Madelin s’adresse aux travailleurs non salariés (artisans, commerçants, professions libérales). Le principal atout de ce placement : les versements sont déductibles des revenus professionnels, avec plafond. Ainsi, plus le montant d’impôt dû est élevé, plus l’économie sera importante. Dans le cadre du contrat Madelin, l’épargne constituée reste bloquée jusqu’à la retraite. Toutefois, il existe plusieurs cas exceptionnels autorisant des retraits anticipés comme une invalidité ou encore la fin des droits à l’allocation chômage. La sortie se fait soit en rente viagère taxée comme les pensions et retraites après un abattement de 10 %, soit partiellement, à hauteur de 20 % en capital.

Le Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP)

Le PERP est accessible à tous les futurs retraités, quel que soit leur statut professionnel. Il permet de constituer un complément de revenus, versé sous forme de rente viagère. Une sortie en capital à hauteur de 20 % est envisageable ou à hauteur de l’apport consacré à l’achat d’une résidence principale, sous certaines conditions. Si le PERP ne peut être clôturé avant l’âge de la retraite, il existe des cas exceptionnels : liquidation judiciaire, fin des droits au chômage ou bien décès du conjoint. La déduction est limitée à 10 % des revenus professionnels de l’année précédente, retenus à concurrence de 8 fois le plafonds annuel de la Sécurité sociale (PASS), ou si ce montant est plus élevé, à 10 % du PASS.

Le Plan d’Epargne Retraite Collectif (PERCO)

Le PERCO vous permet de vous constituer un portefeuille de valeurs mobilières dans un cadre fiscal attractif, à condition de respecter le délai de blocage des fonds fixé jusqu’à l’âge de la retraite. Le régime fiscal de ce placement dépend de l’option de sortie choisie : sous forme de capital ou en rente viagère. La défiscalisation sur le PERCO correspond à une non-imposition des sommes placées.

Défiscalisation immobilière et assurance-vie : les incontournables

Plusieurs dispositifs de défiscalisation permettent d’obtenir des avantages fiscaux en investissant dans un bien immobilier neuf ou ancien. Il s’agit notamment des lois Pinel, Censi-Bouvard, Malraux, Monuments Historiques. En souscrivant des assurances de protection contre les loyers impayés, les dégradations ou encore la gestion des biens, il est ainsi possible de profiter pleinement de ces revenus immobiliers.

La défiscalisation à la retraite peut également se traduire par la souscription d’un contrat d’assurance-vie. Ce placement vous fait bénéficier d’une fiscalité avantageuse qui n’est pas remise en cause par l’introduction de la flat tax de 30 % sur les revenus de l’épargne. Effectivement, cette dernière ne concerne que les flux d’investissement supérieurs à 150.000 euros.

L’utilisation de notre simulateur de défiscalisation en ligne vous permettra d’identifier le dispositif le plus adapté à vos besoins.