Vous êtes ici : Pour réduire ses impôts

Défiscaliser pour réduire ses impôts : les solutions

Simulateur de défiscalisation

Vous souhaitez payer moins d’impôts l’année prochaine ? Découvrez comment défiscaliser et optimiser vos futures déclarations de revenus.

Réduire ses impôts ? C’est possible, à condition d’avoir mis en place des dispositifs de défiscalisation avant le 31 décembre. Après cette date, il est souvent difficile de bénéficier des avantages fiscaux et réductions d’impôts liés aux dépenses et investissements réalisés. La meilleure solution est donc d’anticiper. Deux techniques permettent de payer moins d’impôt : diminuer ses revenus imposables par augmentation des charges déductibles ou bénéficier de réductions et crédits d’impôt. Explications.

Diminuer son revenu imposable

Que vous soyez salarié ou non salarié, vous pouvez, dans certaines circonstances, réduire votre revenu imposable.

Le versement d’une pension alimentaire à vos enfants majeurs

La majorité des contribuables ayant des enfants majeurs les comptent comme des personnes à charge afin de préserver leur nombre de parts de quotient familial. Sur le plan fiscal, le versement d’une pension alimentaire à ses enfants majeurs est plus avantageux.

Déduire vos frais réels

La plupart des salariés optent pour l’abattement forfaitaire de 10 % pour frais. Cependant, dans certains cas, il est plus intéressant de passer aux frais réels : frais de transport, frais de repas, frais de documentation…

Le Plan d’épargne retraite (PERP)

Les versements effectués sur un PERP sont déductibles des revenus imposables dans la limite de 10 % du revenu professionnel ou de 10 % du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS). Le PERP est encore moins utilisé que l’assurance-vie. Pourtant, à partir d’un certain niveau de revenus, son intérêt n’est pas négligeable.

Votre situation familiale a changé

Votre situation familiale a évolué en cours d’année ? Cela impactera votre prochaine déclaration de revenus. Si vous vous êtes mariés ou pacsés, la première année, vous aurez le choix entre : déclarer vos revenus séparément ou faire une déclaration commune. N’hésitez pas à faire une simulation d’impôt en ligne pour payer le moins possible.

Les réductions et crédits d’impôt

Dans certaines circonstances, vous pouvez bénéficier de plusieurs dispositifs de réductions et de crédits d’impôt.

Les travaux réalisés dans votre résidence principale

Il existe plusieurs réductions d’impôt accordées lors de la réalisation de travaux dans une résidence principale. Ceux-ci peuvent concerner la rénovation énergétique, les aides aux personnes âgées ou handicapées. L’arrêté du 13 novembre 2007 fixe les équipements, matériaux et appareils donnant droit à cet avantage.

Vous avez fait des dons à une association

Les versements effectués sous forme de dons ou de cotisations à des organismes d’intérêt général peuvent donner lieu à une réduction d’impôt sur le revenu. Son montant est égal à 66 % des sommes versées, dans la limite de dons représentant 20 % du revenu imposable.

Les dépenses en faveur d’un salarié à domicile

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous employez une personne à domicile qui effectue des tâches à caractère familial ou ménager comme la garde d’enfants, le soutien scolaire, l’assistance aux personnes âgées ou encore l’entretien du logement. Le crédit d’impôt est égal à la moitié des dépenses engagées, retenues dans une limite annuelle.

Les frais de garde d’enfant hors du domicile

Sous conditions, vous pouvez également prétendre à un crédit d’impôt pour les frais de garde de vos enfants ou petits-enfants à charge, âgés de moins de 6 ans, en cas de garde hors de votre domicile. Ce crédit d’impôt est égal à 50 % des sommes versées, dans la limite de 1.150 euros par enfant.

Mises bout à bout, ces solutions peuvent réduire significativement le montant de l’impôt dû. Pour estimer le montant qu’elles vous feront économiser, n’oubliez pas d’utiliser un simulateur de défiscalisation.