Vous êtes ici : A qui s’adresse la défiscalisation ? Qui peut en profiter ? > La défiscalisation financière > FCPI et FIP : quel rendement et réduction d'impôt attendre ?

FCPI et FIP : quel rendement et réduction d'impôt attendre ?

FCPI et FIP : quel rendement et réduction d'impôt attendre ?

Les Fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) et les Fonds d’investissement de proximité (FIP) bénéficient d’une fiscalité particulièrement avantageuse. Quel rendement et réduction d’impôt espérer ?

Les FCPI et FIP investissent dans le développement d’entreprises innovantes ou orientées sur des secteurs porteurs. Les FIP ont la particularité d’avoir une approche géographique puisqu’ils privilégient les entreprises françaises implantées dans des zones réglementairement désignées. Zoom sur les avantages fiscaux associés à ces placements.

Vers un taux de réduction d’impôt sur le revenu à 25 %

En 2017, près de 137.000 épargnants ont souscrit à des FIP ou FCPI dans l’objectif d’alléger leur facture fiscale. Jusqu’à cette année, il était possible de réduire son impôt sur la fortune (ISF) ou son impôt sur le revenu (IR). Toutefois, avec le remplacement de l’ISF en impôt sur la fortune immobilière (IFI), le dispositif ISF-PME a été supprimé. Le législateur a compensé sa suppression en renforçant l’attrait du dispositif dédié à l’impôt sur le revenu. Celui-ci permet aux épargnants de bénéficier d’un avantage fiscal lorsqu’ils souscrivent à un FIP ou un FCPI. La loi de Finances 2018 prévoit de porter le taux de la réduction d’impôt sur le revenu de 18 à 25 %. En contrepartie, l’avantage fiscal accordé devrait être limité à la part du fonds effectivement investie dans les entreprises éligibles, avec un quota minimum fixé à 70 %.

Pour rappel, cet avantage fiscal implique un risque de perte en capital. Par ailleurs, les capitaux engagés devront être investis pour une durée comprise entre 6 et 10 ans. Enfin, il est important de préciser que malgré la mise en place du prélèvement à la source en 2019, les contribuables pourront continuer à bénéficier des avantages liés à l’investissement dans les FIP et les FCPI. En effet, les réductions d’impôt obtenues seront restituées en 2019 et en présence de revenus exceptionnels, les avantages fiscaux viendront en réduction de l’impôt correspondant.

Quel rendement attendre des FIP et FCPI ?

Hors avantage fiscal, les performances de ces fonds sont variées. Elles dépendent des entreprises dans lesquelles l’argent a été investi et de la qualité des gérants. A l’entrée, l’investissement dans un FIP ou un FCPI permet de bénéficier d’une réduction de 18 % du montant investi sur votre impôt sur le revenu, dans la limite de 12.000 euros pour un célibataire et 24.000 euros pour un couple. Il est également possible de déduire 50 % du montant investi de son ISF. Attention cependant, cette réduction ne s’applique que pour les investissements réalisés avant 2017. A la revente, les plus-values sont exonérées d’impôt sur le revenu mais assujetties aux prélèvements sociaux.

Si vous choisissez d’investir sur un Fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI) ou un Fonds d’investissement de proximité, pensez à prendre en compte leurs points faibles, à savoir : le coût élevé de plusieurs frais récurrents (gestion, constitution, frais indirects), l’indisponibilité des fonds placés pendant de nombreuses années.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de défiscalisation

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : bgwSpi

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers