Vous êtes ici : A qui s’adresse la défiscalisation ? Qui peut en profiter ? > La défiscalisation financière > Comment payer moins d’impôts quand on est célibataire ?

Comment payer moins d’impôts quand on est célibataire ?

Comment payer moins d’impôts quand on est célibataire ?

Comment diminuer ses impôts quand on est célibataire ? Les personnes seules disposent de nombreuses possibilités pour réduire leur impôt sur le revenu. Epargne, investissement dans une PME ou dans l’immobilier, dons… Tour d’horizon des différentes astuces possibles.

Payer moins d’impôts est le souhait de tous les contribuables. Plusieurs solutions s’offrent aux personnes célibataires sans enfant pour économiser et réduire quelques dépenses dans leur déclaration.

Investir dans un bien immobilier défiscalisant

L’immobilier est une valeur refuge. Depuis quelques années, le gouvernement tente d’inciter les contribuables à investir dans ce secteur en mettant en place des dispositifs de défiscalisation. Ces dispositifs permettent d’investir dans un bien tout en réduisant son impôt sur le revenu. La loi Pinel permet par exemple d’obtenir une réduction d’impôt de 21 % en contrepartie de l’achat d’un bien immobilier neuf en vue de le louer pour une période de 6, 9 ou 12 ans.

Si vous êtes davantage intéressé par l’immobilier meublé, la loi Censi-Bouvard vous permet de profiter de 11 % de réduction d’impôts. En LMNP (Location meublée non professionnelle), le dispositif donne également la possibilité de récupérer la TVA.

Souscrire un Plan d’épargne retraite

Les produits d’épargne retraite offrent de nombreux avantages fiscaux aux épargnants. La souscription d’un Plan d’épargne retraite populaire (PERP) permet de déduire les sommes versées de l’impôt sur le revenu. Grâce au contrat Madelin, vous pourrez déduire les cotisations versées de l’IR dans la limite de 10 % des bénéfices imposables réalisés et de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS).

Investir dans le capital d’une entreprise

Les investissements réalisés dans le capital de PME permettent de bénéficier d’une réduction d’impôts de 18 %, avec des versements limités à 50.000 euros pour les personnes célibataires. Il faut noter que la loi de Finances pour 2018 a augmenté le taux de la réduction d’impôts à 25 % pour l’ensemble des souscriptions effectuées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018.

Faire un don à une association

En faisant chaque année un don à un organisme d’intérêt général ou reconnu d’utilité publique, le contribuable pourra bénéficier d’une réduction d’impôt correspondant à 66 % des sommes versées, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Ce don peut être effectué par le versement d’une somme d’argent, en nature (don d’une œuvre d’art, d’un objet de collection), sous forme de titres cotés en Bourse.

Réaliser des travaux d’économie d’énergie

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) offre la possibilité de déduire de ses impôts une partie des dépenses consacrées à la rénovation énergétique dans une résidence principale achevée depuis plus de 2 ans. Le taux du crédit d’impôt est fixé à 30 % du montant des dépenses dans la limite d’un plafond de 8.000 euros pour un célibataire. A compter de 2019, le CITE sera remplacé par une prime octroyée dès l’achèvement des travaux.

Bien d’autres astuces permettent aux célibataires mais aussi aux couples de payer moins d’impôts comme l’emploi d’un salarié à domicile ou encore l’investissement dans un FIP ou un FICP.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur de défiscalisation

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : BhhzQp

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers